FANDOM


The Workplace Stress Solution

The Workplace Stress Solution

Résumé du casModifier

François est un pharmacien et chef d’une famille monoparentale,épanouie dans son travail qui lui permet de concilier sa vie professionnelle et familiale. Une restructuration de son milieu de travail dû a une fusion de son CHSLD dans un CSSS , bouleverse sa routine, son travail et son horaire . De plus, il doit travailler en Oncologie, un domaine qui lui est inconnue, en plus de son domaine d'expertise la gériatrie . Cette vague de changement provoque un stress , un manque de confiance et d’adaptation et un problème d'estime que François à de plus en plus de difficulté à gérer.

Identification du problèmeModifier

Au début, François était motivé et voyait la conjoncture de façon optimiste. les changements provoqués par la fusion des centres de santé ont généré de la tension chez lui, mais il était prêt à faire les efforts nécessaires et s'adapter à cette nouvelle organisation et son fonctionnement, ainsi que d'investir dans sa formation pour acquérir des nouvelles compétences nécessaires à ses nouvelles tâches. la gestion de changement n'a pas été adéquate et la transition de François ainsi que son intégration dans la nouvelle structure et son appropriation de ce changement ont en souffert et cela a engendré un stress chez lui.

Courbe changement

Caractéristique des personnagesModifier

François Modifier

  • Pharmacien avec plus de 15 ans d'expérience.
  • Bonnes compétences dans son domaine.
  • Aime travailler en équipe
  • Routinier et conservateur.
  • Ouvert au changement, mais pas nécessairement apte à le subir.
  • Optimiste et motivé.
  • Commence a douter de ses compétences .
  • Problème de gestion du stress .
  • Exigent envers lui même et a besoin de reconnaissance.
  • Impatient (perfectionniste).
  • Persévérant

Assistante de François Modifier

  • Brillante et vaillante.
  • Conservatrice. Préfère se retirer plutôt que faire face aux changements.

Responsable du secteur d'oncologie et/ou chef de département de pharmacie Modifier

  • Concerné par les compétences de François.
  • Axé sur la "productivité"
  • Un gestionnaire et non un leader.
  • Axé sur la structuration des activités et aucune considération pour les individus ou leurs personnalités.
  • Style autocratique.respecte la hiérarchie.
  • Peu d’empathie et manque d'écoute.

Analyse des facteurs internes et externesModifier

Facteurs internes Facteurs externes
Retraite d'une amie et collègue proche Urgence dans le domaine de la santé
nouveaux milieu de travail et nouveaux collègues restructuration du système de santé
manque d'écoute de la part de son supérieur. Croissance de la demande du secteur de l'oncologie
Vie familiale difficilement modulable (père monoparental) Compressions budgétaires forçant le changement

Les conséquences et les causesModifier

Solutions-contre-le-stress-au-travail

ConséquencesModifier

  • Situation de stress et d'anxiété pour François.
  • Sentiment d'incompétence face aux nouvelles activités qu’il doit déployer. Il a perdu sa confiance en lui.
  • Absentéisme.
  • un sentiment de culpabilité , vis a vis de ses enfants et de ses collègues
  • Perte d'enthousiasme et d’intérêt au travail, surtout en ce qui concerne ses tâches dans le secteur d'oncologie.
  • Manque de concentration et peur de commettre des erreurs.
  • Développement d'insomnie et d'apathie.
  • Insatisfaction de sa vie professionnelle et familiale.
  • Bouleversement émotionnel.
  • Effet néfaste pour l'organisation et ses collègues.
  • Perturbation globale de l'équilibre de vie.

CausesModifier

À niveau organisationnelle:

  • Changement de l’environnement de travail. Restructuration à cause de la fusion.
  • La nouvelle organisation est plus bureaucratique et hiérarchisé, n'encourage pas une communication interpersonnelle.
  • La nouvelle structure n'a pas prit le temps d'intégrer les nouveaux arrivant en respectant le processus par lequel passe tout individu face à un changement.
  • Absence de stratégie de changement. Pas d'outils tactiques pour aider François a intégrer le changement.
  • Environnement très compétitif, tous les pharmaciens ont des maîtrises et en moyen 8 ans d’expérience.
  • Formation rapide et peu adéquate pour un milieu de travail dans le domaine hospitalier.
  • Surcharge quantitative et qualitative de travail. Insuffisance de ressources humaines.

À niveau de l'agent de changement:

  • Manque de leadership motivateur, absence de renforcement positif.
  • Manque de soutien.
  • Des relations personnelles limitées. Absence de communication et de confiance entre François, ses supérieurs et ses collègues.

À niveau individuelle:

  • Il était habitué à travailler avec les mêmes collègues dans un petit centre de santé. Maintenant, il fait partie d’un important département de pharmacie dans un grand centre hospitalier régional.
  • Sa charge de travail a notamment augmenté. Il doit maintenant assumer des gardes les soirs et fins de semaine, participer à des comités de travail issus de la fusion des centres, travailler dans l’unité d'oncologie du nouveau centre et diminuer sa présence dans son ancien centre.
  • Il doit s'intégrer seul à une nouvelles équipe, qui est déjà en place,
  • Problèmes d’horaires de travail. Puisque il doit travailler de temps en temps les soirs et les weekends, il fait face à des problèmes de gardiennage.
  • Perte de qualité de travail et conciliation vie de famille et travail.
  • François passe par une phase de changement qui l’amène à douter de ses compétences.

Les solutions possiblesModifier

Étant donné qu’une dose minimale de stress est nécessaire pour mieux performer, il faut que les gestionnaires du centre de santé trouvent un juste équilibre pour bien le gérer. Alors, pour faire face au stress de François, ainsi que pour prévenir des futurs cas de stress chez d'autres employés, le centre doit faire des changements dans sa façon de diriger les gens, ainsi qu’établir des programmes pour aider les travailleurs à mieux s’adapter aux situations de stress. De tels changements seraient les suivants :

  • Recruter le plus tôt possible les 3 pharmaciens manquants dans les différentes unités de soins pour redistribuer la charge de travail et éviter de travailler dans des horaires non souhaitables.
  • Mettre en place un processus de changement planifié pour faciliter l'intégration des employés. La décristallisation, l'instauration du changement et la recristallisation sont trois étapes qui peuvent aider à bien assimiler les changements dans une organisation.
  • Mettre en place un programme de développement des compétences bien structuré et mieux adapté.
  • Mettre en place de pratiques de reconnaissance des individus.
  • Établir des pratiques de conciliation travail-famille et mettre en place des horaires flexibles.
  • Fournir des outils nécessaires pour que les travailleurs soient avertis et puissent augmenter ses capacités à tolérer le stress. Pour ce faire, l’implantation des activités de sensibilisation et d’information (conférences sur le stress au travail, séminaires sur la prévention, etc.) et des programmes de développement des habiletés (formations sur la gestion du stress, séances de méditation et yoga, etc.) seraient pertinentes.
  • Établir, s’il n’existe pas déjà, un programme d’aide au personnel qui permettrait aux travailleurs d'avoir recours aux professionnels en santé physique et mentale.

Certaines solutions sont elles-mêmes des agents de changement lorsqu'elles sont appliquées. Parmi celles-ci:

  • Clarifier le rôle de chacun des membres de l'organisation. Cela permettrait d'éliminer l’ambiguïté quant à l'échelle hiérarchique (à qui doit-on se rapporter au besoin, etc.).
  • Tenir des réunions régulières pour favoriser la rétroaction et l’échange.
  • Jumeler François avec une autres personne pour qu'il puisse profiter de son expérience sur le terrain (échange d'expertise valorisant le travail).

Puisque la personne qui développe du stress est directement impliquée, elle fait aussi partie des solutions. Dans le cas présent, François devrait :

  • Prendre du recul face à la situation pour mieux structurer son retour. Consulter le psychologue est une chose qui peut lui aider, mais il doit tout de même réfléchir sur son sort pour trouver une façon de retrouver la motivation à aller au travail.
  • Faire toujours le mieux qu’il peut, mais pas plus, pour éviter de se mettre de la pression inutilement.
  • Imposer des limites à respecter quant au respect de son équilibre de vie.
  • Se permettre de se reposer sans aucun sentiment de culpabilité.
  • Parler à sa famille pour élaborer des solutions qui maximiseront le temps passé avec celle-ci.
  • Gérer le stress en cherchant constamment le bien-être. Il doit créer de nouvelles habitudes de vie telles que des activités physiques qui vont lui permettre de mieux gérer son stress. 
    Maturite changement 1