FANDOM


Résumé du cas Modifier

Marianne a pris le poste de vice-présidente responsable des prêts à la consommation d’une banque il y a huit mois. Durant les six derniers mois, la banque fait face à une tendance à la baisse de prêts et à une augmentation de mauvaises créances qui allèrent de mal en pire.

Leader

Identification du problème Modifier

Le problème est que Marianne compte sur un pouvoir officiel et légitime, mais elle est incapable d'appliquer son autorité, elle fait face à la résistance et à la désobéissance de ses subordonnés. Il existe un enjeu de pouvoirs à l’intérieur de la section de prêts. D’un côté, on a Marianne qui a un pouvoir légitime, que lui confère son titre de vice-présidente responsable des prêts; et d’un autre côté, on a Pierre qui est dirigeant d'une section de prêts ayant lui un pouvoir de référence et de coalition. En conséquence, les actions que Marianne tente d'entreprendre se voient toujours freinées par le pouvoir affiché par Pierre.

Caractéristiques des personnages Modifier

Marianne (Vice-présidente) Modifier

  • Longue expérience dans le secteur de prêts (dix ans).
  • Très agressive et très dynamique dans son secteur d'action.
  • Cherche toujours des défis à relever.
  • "Hard worker".
  • Très émotive, mais elle arrive bien à contrôler ses émotions, du moins devant les gens.

Luc Lapierre (Président) Modifier

  • Chasseur de têtes.
  • Admirateur de gens passionnés par leur travail et qui travaillent fort.
  • Peu préoccupé ou presque indifférent par les sentiments des gens qui travaillent autour de lui, il s’intéresse principalement aux résultats.

Pierre Dumas (Dirigeant de la section de prêts) Modifier

  • Aimé et respecté par ses collègues.
  • Ambitieux, manipulateur et rancunier.
  • Déloyal, son intérêt personnel est sa priorité.

Analyse de facteurs internes et externes Modifier

Facteurs internes Facteurs externes
Désintéressement du président à s'impliquer dans la situation Taux d'intérêts et conjoncture économique
Pouvoir subdivisé
Processus d'habilitation de pouvoir inadéquat
Animosité présente dès le début (Pierre et Marianne)

Les conséquences et les causes Modifier

Les conséquences: Modifier

  • Ressentiment et désobéissance de la part de Pierre, et un manque de loyauté .
  • Complicité entre Pierre et ses collègues pour saboter le travail de Marianne.
  • Tendance à la baisse dans le volume de prêts ainsi qu'une augmentation des mauvaises créances et les pires résultats dans ces catégories depuis plusieurs années.
  • Perte du calme de la part de Marianne qui menace les chefs de section.
  • Perte d’intérêt et de confiance de Luc à l'égard du travail de Marianne.
  • Ralentissement du travail et diminution de la cadence de la part des responsables.

Les causes: Modifier

  • La zone d'indifférence de Pierre et des autres responsables de sections n'est pas claire.
  • Le silence et l'indifférence du président (Luc) suite aux résultats négatifs, encouragent la continuité des mauvais comportements .
  • Pierre qui a le sentiment que l'organisation n'a pas respecté le contrat psychologique concernant le poste qui lui revenait de droit d’après lui.
  • Le manque de loyauté de Pierre qui fait passer ses intérêts personnels avant ceux de l'organisation.
  • Marianne n'a jamais osé exercer son pouvoir de coercition face à la situation.
  • L'exercice de la part de Pierre de son pouvoir d'influence sur les autres membres pour parvenir a ses fins et prendre le poste de Marianne.

Les solutions possibles Modifier

Certains changements s'imposent afin de régler le problème d’inacceptation de l'autorité. Ceux-ci pourraient être les suivants:

  • Marianne arbore un pouvoir officiel et légitime, elle peut et doit déployer son pouvoir de coercition. Elle peut retirer Pierre de la section de prêts et penser à des punitions exemplaires pour les gens qui continueront à montrer un comportement insubordonné.
  • Elle devrait repérer un allié parmi les autres chefs ou bien d’autres employés de la section de prêts afin de pouvoir développer son pouvoir personnel de référence ou au moins de coalition.
  • Marianne devrait chercher à changer la dynamique actuelle en effectuant des activités de rapprochements et de consolidation d'équipe afin d'inspirer un changement positif vis a vis d'elle.
  • Marianne doit recourir au jeu politique pour briser la coalition de groupe. en discutant en privée avec chacun d'eux pour les persuader de changer de comportement , soit par le biais de la raison, l'amabilité, la négociation ou la coercition
    Tactique d'influence et stratégie de pouvoir
  • Luc doit intervenir pour informer l'équipe qu'il appuie Marianne dans ses décisions afin de ne pas laisser de doute sur ses habilitations de leader et aussi pour protéger les intérêts de l'organisation qui sont menacées par le jeu de pouvoir de Pierre.
  • Elle doit avoir une discussion franche avec Pierre et essayer de trouver un compromis pour concilier leurs intérêts rivaux.
  • Marianne doit élargir son réseau de communication et de relations, afin d’accroître son pouvoir personnel et sa capacité d’influence. Pour accroître son pouvoir de référence elle pourrait jouer de son charme, et pour ce qui a trait avec son pouvoir d’expertise elle peut s’appuyer sur son ardeur au travail.
  • L’interdépendance est le fondement du pouvoir. Alors, pour accroître sa capacité d’influence, Marianne doit changer le modèle d’interdépendance qui a été établi par Pierre. Pour ce faire elle pourrait établir une coalition en créant un groupe de travail chargé de résoudre le problème auquel la section de prêt fait face actuellement. 

Avant d'atteindre le stade de la discipline, plusieurs alternatives peuvent être considérées:

  • En cas d’échec des négociations avec Pierre, le transférer dans un autre département où elle n'aura pas d'intervention directe avec lui. De plus, cette solution diminuerait l'impact négatif qu'à Pierre sur les autres chefs de section et son expérience sera toujours au service de l'entreprise.
  • Suggérer Pierre pour un poste similaire à celui qu'il n'a pas obtenu dans une autre succursale.
  • Donner un rôle supplémentaire à Pierre à titre de conseiller. Ainsi, il percevra sa contribution comme étant nécessaire à la réussite des objectifs de l'entreprise et se sentira plus sur un pied d'égalité avec Marianne.
    • Cette solution offre aussi l'avantage d'augmenter son sentiment d'accomplissement et d'importance.
Comment être un meilleur leader (en 4 étapes)

Comment être un meilleur leader (en 4 étapes)